Plan du site | Mentions légales | Crédits | Espace rédacteur

Nos mots-clefs

Lettre du Cejem   Noms de domaine   Brevet   Conférences et colloques   Consommateurs   Signes distinctifs   Vie privée   Droit d’auteur   Contrats   Au jour le jour   Marques   Régulation   Bases de données   Contenu illicite   Professions  

Cliquez sur un mot pour afficher la liste des articles correspondant

A Noter

Les contrats informatiques par Jérôme Huet et Nicolas Bouche

Présentation de l’éditeur L’ouvrage Les contrats informatiques vise à donner au lecteur, étudiant ou praticien, sous (...)

Droit de la communication numérique de Jérôme Huet et Emmanuel Dreyer

Présentation de l’éditeur : Le droit de la communication numérique est une discipline récente mais en pleine (...)

L’Agence pour le développement de l’administration électronique (ADAE)

Mots-clefs :

Le lundi 16 février 2004

L’Agence pour le développement de l’administration électronique (ADAE) est un service interministériel placé auprès du Premier ministre, mis à la disposition du ministre chargé de la Réforme de l’État. Elle a été créée par le décret du 21 février 2003, publié au JO du 22 février. L’ADAE favorise le développement de systèmes d’information permettant de moderniser le fonctionnement de l’administration et de mieux répondre aux besoins du public. Elle contribue à la promotion et à la coordination des initiatives, elle assure leur suivi et procède à leur évaluation. Elle apporte son appui aux administrations pour l’identification des besoins, la connaissance de l’offre et la conception des projets. Elle propose les mesures tendant à la dématérialisation des procédures administratives et à l’interopérabilité des systèmes d’information. Elle assure la maîtrise d’ouvrage de services opérationnels d’interconnexion et de partage des ressources, notamment en matière de transport, de gestion des noms de domaine, de messagerie, d’annuaire, d’accès à des applications informatiques et de registres des ressources numériques. L’ADAE travaille en étroite collaboration avec les représentants des ministères, des collectivités territoriales, des organismes publics, des usagers, des entreprises, ainsi que des experts.