Plan du site | Mentions légales | Crédits | Espace rédacteur

Nos mots-clefs

Noms de domaine   Bases de données   Conférences et colloques   Brevet   Contrats   Lettre du Cejem   Signes distinctifs   Marques   Consommateurs   Droit d’auteur   Au jour le jour   Vie privée   Professions   Régulation   Contenu illicite  

Cliquez sur un mot pour afficher la liste des articles correspondant

A Noter

Les contrats informatiques par Jérôme Huet et Nicolas Bouche

Présentation de l’éditeur L’ouvrage Les contrats informatiques vise à donner au lecteur, étudiant ou praticien, sous (...)

Droit de la communication numérique de Jérôme Huet et Emmanuel Dreyer

Présentation de l’éditeur : Le droit de la communication numérique est une discipline récente mais en pleine (...)

La diversité culturelle dans un cadre économique et technologique en mutation

Mots-clefs :

Le mercredi 22 novembre 2006

Pour sa thèse de doctorat, Ludovic Bottallo a choisi un sujet difficile, mais prometteur : « La diversité culturelle dans un cadre économique et technologique en mutation ».

Son étude montre avec précision et justesse que le mécanisme de l’exception culturelle, créée initialement afin d’éviter un risque d’uniformisation mondiale de la culture, n’est plus adapté au nouveau paysage de la culture, qui est profondément marqué par la mondialisation de l’économie et par l’émergence rapide des nouvelles technologies de l’information. Il semble, désormais, que l’unique moyen permettant de rééquilibrer les échanges culturels mondiaux résulte de la reconnaissance du concept de diversité culturelle, déjà consacré le 20 octobre 2005 par la Convention internationale de l’UNESCO portant « sur la protection et la promotion de la diversité des expressions culturelles ».

L’auteur ne se limite pas à une analyse historique, même rigoureuse et détaillée, d’un sujet aux enjeux économiques importants ; il souligne aussi très clairement les faiblesses actuelles des dispositifs normatifs de protection des biens et des services culturels (lesquels ne sont manifestement pas des « marchandises » comme les autres). Il propose également des solutions judicieuses et convaincantes afin de rendre la protection de la création culturelle plus effective et efficace. De fait, afin de contrecarrer ce qui pourrait devenir une hégémonie américaine, il appartiendrait aux Etats de l’Europe et à l’Union européenne de renforcer la compétitivité des industries cinématographiques et numériques sur la scène internationale et de promouvoir la diversité linguistique dans la société de l’information. En France, en particulier, pourrait être adoptées des mesures juridiques incitant la production et la diffusion d’un plus grand nombre de contenus francophones sur l’internet.

La thèse manifeste un certain optimisme puisque Ludovic Bottallo constate que de tels projets commencent progressivement à se concrétiser notamment à travers la numérisation du patrimoine culturel européen, laquelle devrait aboutir dans un proche avenir à la création d’une bibliothèque numérique européenne. Nous pouvons aisément imaginer tout l’intérêt que le lecteur peut recueillir de cette somme d’informations ainsi mise à sa disposition.

Kevin Kheyari